Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 18:45

10/01/2019

J'aime bien cet article, le 22 Épilogue, que j'ai écrit vers la fin de mon "manuscrit" en 2000, il m'étonne.

Il me fait mesurer à quel point cela a été une erreur que d'arrêter le lithium.

 

Et comme je me doute que cliquer sur les liens n'est pas spontané à tout le monde, d'autant que mon lien dans l'article 71 Rétrospective aux survols inattendus était erroné

 

Alors, je fais comme en chinois, je le dis deux fois.

Sauf pour ceci : "mais je ne veux pas crier victoire. Je me méfie encore."

 

Aujourd'hui, je ne crie pas victoire, parce que je ne trouve pas le mot adapté. Je ne sais même pas comment dire. Sauf !... C'est si bon !

 

Je ne me méfie plus, je ne suis seulement pas insouciante. Mais plus attentive et concentrée. Bon, pas en permanence tout de même !

 

 

 

Article 21 Épilogue.

 

Mes angoisses incontrôlables se sont évanouies, mais je ne veux pas crier victoire. Je me méfie encore. C’est un parcours si long… Et on y marche souvent à reculons. J’ai pourtant trouvé des repères. Celui qui me rassure le plus, c’est que désormais, mes nuits sont habitées par des rêves, comme avant. Mon premier cauchemar, je l’ai vécu comme une fête, à mon réveil… J’ai pris conscience ce jour-là que, pour la première fois depuis longtemps, le scénario né de mes peurs s’était élaboré pendant mon sommeil. Celui qui ne connaît pas le film déroulant à l’état éveillé dès qu’une crainte survient dans sa tête comprendra difficilement. Ce sera plus facile pour ceux qui côtoient des personnes atteintes de ce syndrome, et encore plus instantané pour ceux qui le vivent. Mes mauvais souvenirs ne sont pas effacés, mais je n’y suis plus sensible. Ou alors différemment. C’est comme si c’était arrivé à quelqu’un d’autre. C’est une étrange sensation… Ce qui m’a réellement sauvée, je pense, c’est d’avoir fait ce « retour dans le temps ». Tout se passe comme si j’avais corrigé ma mémoire !

 

Même si j’ai exprimé ma colère envers certains membres du corps médical, je n’ai souligné que des comportements qui m’ont vraiment fait souffrir. Je suis bien consciente que je n’aurais pu guérir sans l’aide de la médecine.

 

  • L’hospitalisation sépare de la société le patient dont le système de reconnaissance, en pleine transformation, émet sur une « autre longueur d’onde ».
  • Les médicaments, bien nécessaires, ralentissent, bloquent, ou accélèrent diverses réactions biochimiques du cerveau. Une meilleure écoute du patient et l’attente de sa collaboration faciliteraient, à mon avis, le difficile exercice de la prescription.
  • Les électrochocs ont aussi leur rôle en cas de blocage.
  • Les thérapies de communication.

 

Et si face à une personne en état manifeste de trouble mental, vous n’osez toujours pas appeler un médecin, de peur de prendre une décision qui ne vous concerne pas, de la faire hospitaliser et la priver de liberté, je vous poserai une question toute simple : si un accident se passe sous vos yeux, attendez-vous d’être sûr que le blessé désire des soins pour appeler les pompiers ?

 

A tous les psychiatres de France : à quand SOS-Psychiatrie au moins dans toutes les grandes agglomérations hors de Paris ?

 

Et pour tous ceux qui n’en ont toujours pas pris conscience, le cerveau, c’est aussi un organe du corps, et ça se soigne et même très bien ! Alors, ne condamnez plus ceux qui subissent un coup d’état *! Le prochain se passera peut-être près de chez vous.

 

Et si on refaisait le monde ?… 

 

 

* On voit à quel type de coup d'état je faisais allusion, dans l'article 27. Je trouve que cette expression résume bien la chose ! Un coup d'état de l'inconscient, tout simplement. Je le vois toujours comme ça...

--------------------------------------------------------------------------------

 

Bon, ça n'est pas vraiment dans ce sujet, mais je ne parviens pas à retrouver l'article où j'avais écrit que je ne demandais que ça qu'on m'apporte les preuves que l'intestin est notre 2ème cerveau, et donc pour ne pas perdre cette info ô combien précieuse, je la mets là :

 

https://www.franceinter.fr/emissions/la-une-de-la-science/la-une-de-la-science-08-fevrier-2019 

Bon sang, mais c'est bien sûr !!! yes laugh C'était logique ! Cela suit l'évolution ! Enfin, c'est écrit dans l'histoire de l'évolution de la biologie ! Wouah ! Jetez un oeil et écoutez cette video, c'est lumineux !

1er ou 2ème cerveau ?surprise

Partager cet article

Repost0
Published by Paulette Benetton Paulette Benetton - dans à l'attention des psychiatres rétablissement

Lien Accueil

  • : Parcours de santé mentale.over-blog.fr
  • : Bipolaire. Témoignage. Santé mentale. Trouble schizoaffectif. Psychose maniaco-dépressive, liée à la maternité. Facteur déclenchant de la maladie : conditions de travail extrêmes. Rétablissement.
  • Contact

Périodes d'écriture

Parcours de santé mentale, [1994-2002] articles 1-26   autoédit. 2002 - moins de 10 exemplaires reliés par mes soins

Parcours de santé mentale, [2007-2010] articles 27-32 

Parcours de santé mentale, dès mai 2010 articles 33 et plus

 

Sommaire dans le menu horizontal, classés comme ci-dessussous la bannière, cliquez sur les titres

 

Moteur de recherche de ce blog, ci-dessous

Recherche

Commentaires et questions bienvenus, au choix

  • en privé par CONTACT dans le menu horizontal
  • dans le module COMMENTAIRE au bas de la page, visibilité publique ralentie par un filtre afin d'écarter les publicités principalement déposées par les marabouts friands de personnes traversant une période difficile.

Profil

Paulette Benetton

Géo-localisation   Isère, Rhône-Alpes, France

née en 1952,

bipolarité is away et le reste aussi !😀

Etudes 3ème cycle Biochimie et Chimie Organique      Etudes en cours clarinette

Emplois successifs Prof. de physique/chimie,

Technico-commerciale ; Animateur régional des ventes ; Responsable du SAV au téléphone dans le Diagnostic Biologique. Crash !

Centres d'intérêts  voyages, photo, 3D, neurosciences, santé mentale, musique, BD, bricolage etc.