Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 16:56

 

Le 14 mai, avec mon masque, ... et mon appareil pour l'apnée du sommeil, je suis entrée pour 2 jours dans le service de Rythmologie de l'Hôpital Cardiologique de Lyon, pour une opération nommée l'ablation des FA.

 

En effet, une arythmie avait été détectée lors de mon infarctus le 21 juin 2013. Le cœur bat irrégulièrement, provoquant de la fatigue, que je ressentais déjà bien avant, mais peut aussi entraîner la formation de caillots sanguins. Ce qui est grave. Parce qu'un caillot ne reste pas dans le cœur, il est propulsé dans une des artères coronaires et poursuit son chemin jusqu'à... l'endroit où se coince le caillot ! Donc, une zone plus ou moins importante non irriguée par le sang. Plutôt à éviter !! Gros risque de faire un AVC, par exemple, si le bouchon est dans le cerveau. On m'a prescrit un médicament pour régulariser le rythme et un anticoagulant.

 

Comme mon cœur ne bat pas très vite, le médicament antiarythmique m'a progressivement mis en bradycardie, entraînant une fatigue de plus en plus forte au fil du temps. Ma cardiologue a dû baisser la posologie pour y palier, en sachant que la fibrillation auriculaire serait beaucoup moins bien corrigée.

 

Il fallait une autre solution pour traiter le problème. Car mal ou non soigné, cela provoque des pathologies cardiaques, en plus. Il ne faut pas trop attendre qu'elles se développent. J'avais lu des articles dans Medscape, fin 2019 et début 2020. Et lors de la consultation, c'est l'ablation des FA qui a été retenue, par le chirurgien et moi. Logique, pour toute prise de risque, discussion indispensable pour que le patient sache bien où il va, et donne son accord.

 

Un détail très important que j'ai remarqué et que j'avais lu dans une publication récente, que j'ai égarée, est que la sérénité et la confiance améliore visiblement les résultats lors des opérations du cœur. Bref, ce fut le cas pour moi. Lors de la consultation préalable, le déroulement de l'entretien et l'attitude du chirurgien, le Dr K. Gardey, prenant le temps de m'écouter et répondre à mes questions, m'a ensuite expliqué comment il allait procéder. Dans ma tête, au fil de son discours, je le "voyais faire" et j'ai senti que c'était quelque chose qu'il maîtrisait vraiment, tout simplement, sans m'attacher au fait que c’est dans mon corps. Cela m'a beaucoup rassurée. Prête à être opérée ! Ne restait qu'à attendre la date. Avec le COVID... Quel délai ? La réponse n'a pas trop tardé.

 

 

Ablation des FA, ça peut faire imaginer qu'on prélève quelque chose dans le cœur.  Non, il s'agit de la suppression de la fibrillation auriculaire. En agissant sur les tissus qui la provoquent. Ce n’est pas à moi de parler technique. Je peux juste dire que ça se passe par cathéter, par la veine fémorale, 3 heures d'anesthésie générale. Mais aussi que l'action consiste à détruire ces tissus, en superficie quand même, par le chaud ou par le froid. Parce que si j'ai bien compris, les tissus altérés envoient des impulsions, signaux électriques parasites, et du coup, le cœur ne bat plus comme une horloge. Conséquence, le sang est mal brassé dans le cœur, d'où formation de caillots. Dans mon cas, l'outil retenu a été un ballonnet cryogénique. Ensuite, c'est 3 mois de cicatrisation. Bon, ce n’est qu'une petite zone du cœur et tant que l'on ne sollicite pas trop son cœur, c’est gérable. Et on a intérêt à gérer, pas besoin d'un dessin, on se rend compte tout seul.

 

 

Tout s'est bien passé. C'est du boulot de pro ! Bravo ! C'est quand même un centre de référence... Hé oui smiley Pas d'hématome. Un super-anesthésiste aussi, j'ai oublié les autres personnes au bloc.

"Haut niveau d'expertise", c'est écrit sur le site et c'est bien vrai.

 

Déjà à 5 semaines de l'opération, il y a plein de choses que je ne pouvais plus faire depuis au moins 1 an et que je refais. Et même pour certaines, dès ma sortie c'était possible, mais avec repos juste après. Style monter un étage dans l'escalier sans m'arrêter ! Je ferai ma rééducation "sportive" progressive tranquillement, en attendant la cicatrisation totale au bout des 3 mois.

 

C’est vrai, un cœur qui marche bien, c'est bien utile pour respirer ! Pour les muscles ! Cela parait évident, mais quand on le vit au jour le jour, c'est génial ! Après l'ablation des FA, c'est un peu comme si on voyait des lampes se rallumer progressivement ! Je vais pouvoir reprendre la clarinette !

 

J'ai un peu tardé à refaire cet article, et continuer celui sur le rétablissement parce que j'ai pris du bon temps !smiley .... Et j'ai aussi travaillé.

 

Partager cet article
Repost0

Lien Accueil

  • : Parcours de santé mentale
  • : Etude de mon expérience vécue relative à la psychose maniaco-dépressive liée à la maternité, hallucinations et déréalisation, dépressions profonde et résistante, thérapies dont sismothérapie, écriture, témoignage, musique, alimentation choisie. Pathologies associées. Rétablissement, santé mentale.
  • Contact

Périodes d'écriture

Parcours de santé mentale, [1994-2002] articles 1-26   autoédit. 2002 - moins de 10 exemplaires reliés par mes soins

Parcours de santé mentale, [2007-2010] articles 27-32 

Parcours de santé mentale, dès mai 2010 articles 33 et plus

 

Sommaire dans le menu horizontal, classés comme ci-dessussous la bannière, cliquez sur les titres

 

Moteur de recherche de ce blog, ci-dessous

Recherche

Commentaires et questions bienvenus, au choix

  • en privé par CONTACT dans le menu horizontal
  • dans le module COMMENTAIRE au bas de la page, visibilité publique ralentie par un filtre afin d'écarter les publicités principalement déposées par les marabouts friands de personnes traversant une période difficile.

Profil

Paulette Benetton

Géo-localisation   Isère, Rhône-Alpes, France

née en 1952,

bipolarité is away et le reste aussi !😀

Etudes 3ème cycle Biochimie et Chimie Organique      Etudes en cours clarinette

Emplois successifs Prof. de physique/chimie,

Technico-commerciale ; Animateur régional des ventes ; Responsable du SAV au téléphone dans le Diagnostic Biologique. Crash !

Centres d'intérêts  voyages, photo, 3D, neurosciences, santé mentale, musique, BD, bricolage etc.